Huarache Femmes Cool Txt Armory Mtlc Prm Gymnastique Nike Grey Air Nvy De Run Pour Chaussures TIUCqaz

REFLEXIONS SUR …LES MEDIAS A PROPOS DE…A PARTIR DE : « L’INTERVENTION » AU KOSOVO !

QUE SIGNIFIENT : « UNE GUERRE AU NOM DE NOS VALEURS… AU NOM DES DROITS DE L’HOMME …AU NOM DU DROIT D’INGERENCE HUMANITAIRE » ?

Premières considérations sur les « droits de l’homme »

Ce que nous croyons savoir à propos des « droits de l’homme » ! à partir de nos lectures anciennes ( « Ecrits » de Jacques Lacan) , et de nos réflexions actuelles alimentées par le dernier avatar des « droits de l’homme » : « la guerre d’ingérence humanitaire »

« Le moi de l’homme moderne a pris sa forme dans l’impasse de la belle âme qui ne peut reconnaître la raison même de son être dans les désordres qu’elle dénonce dans ce monde » (p.281)

«Le désir, ce qui s’appelle le désir suffit à faire que la vie n’ait pas de sens. Et quand la loi est vraiment là, le désir ne tient pas, mais c’est pour la raison que la loi et le désir refoulé sont une seule et même chose… à considérer les droits de l’homme sous l’optique de la philosophie, nous voyons apparaître ce qu’au reste tout le monde sait maintenant de leur vérité. Ils se ramènent à la liberté de désirer en vain. Belle jambe, mais occasion…de confirmer que c’est bien la liberté de mourir. Mais aussi de nous attirer le renfrognement de ceux qui la trouvent peu nutritive. Nombreux à notre époque . Renouvellement du conflit des besoins et des désirs, où comme par hasard c’est la Loi qui vide l’écaille…. »

( p. 783 ( « Ecrits » :Jacques Lacan)

« Freiheit macht arm .» (Frank Castorf) (« La liberté engendre la misère ») … pour ceux qui ne sont pas du bon côté du manche.

« Les droits de l’homme »? Souvent un prétexte à une ingérence sélective de l’Occident avec toutes les apparences du bon droit et une mise en oeuvre des bonnes intentions de ceux qui ont le pouvoir. Nos démocraties occidentales prétendent toujours agir pour le bien des « victimes », et résoudre les conflits au bénéfice de ceux, de leurs « amis », qui savent se faire entendre….Il est significatif, symptomatique même, que l’acte inaugural, commis au nom de « droits de l’homme » et de la réparation des dommages causés au peuple juif par les nazis, ait été la création de l’Etat d’Israël par l’ONU en 1948, malgré l’opposition des premiers intéressés : les pays arabes et surtout des Palestiniens chassés par la soldatesque israélienne conquérante et dominatrice . D’emblée l’ONU signifiait par là, qu’au-delà de certains clivages politiques de l’époque, (l’URSS s’était rendue complice de cette forfaiture), l’homme occidental gère les « droits de l’homme » à sa convenance.

Les crimes commis au nom des « droits de l’homme » sont innombrables en voici quelques uns : depuis cinquante ans le massacre et l’expulsion des Palestiniens de la Palestine par Israël ; il y a cinquante ans la guerre en Indochine au nom de la Liberté et contre la « barbarie des communistes », et celle d’Algérie, une « opération de maintien d’ordre » pour lutter contre le « terrorisme » du FLN ; et plus récemment les bombardements démentiels sur l’Irak et la guerre au Kosovo. Tous ces actes criminels sont justifiés par les pouvoirs, et approuvés globalement par nos grands médias , au nom de la « Défense et de la Sauvegarde des Valeurs » qu’incarne l’Homme Occidental !

La « nécessaire ingérence humanitaire » ? Une sinistre farce ! Un pas de plus dans l’évolution des « droits de l’homme », c’est à dire dans la justification des crimes commis par les Etats occidentaux, dernier avatar de la propagande occidentale pour justifier « l’intervention » au Kosovo.

Gymnastique Huarache Run Prm Nike Grey Femmes Txt Cool Pour De Mtlc Air Nvy Armory Chaussures Tout particulièrement en ce moment, nos démocraties dégagent une odeur rance d’un ordre moral qui ampute nos libertés fondamentales, elles nous imposent des valeurs qui ne sont pas les nôtres, telles que : esprit de sacrifice joliment appelé « solidarité », l’acceptation de notre sort avec la mise au placard de toute révolte puisque les pouvoirs en place sont censés agir pour le mieux dans le meilleur des mondes possible.

La vénération des valeurs judéo-chrétiennes remises au goût du jour, une charité visqueuse et dégoulinante, après une courte période de contestation, qui s’impose à tous, qui réduit au silence ceux qui ne chantent pas les mêmes antiennes, les mécréants qui hurlent dans un silence compassé rompu par l’indignation des foules rameutés par les médias… La bienséance morale, cache sexe de l’oppression, génératrice de culpabilité, éteignoir de toute révolte dans nos « démocraties », nous donne la nausée

Les grandes proclamations sur fin des idéologies et de la lutte des classes ! Une supercherie qui confère, plutôt qui restitue, à l’idéologie bourgeoise le monopole de la pensée conquis au siècle des « Lumières », monopole remis en cause par le marxisme, et retrouvé en cette fin de siècle avec l’implosion du communisme …

La solennelle proclamation des « droits de l’homme …de la femme … et de l’enfant… » dans nos démocraties bourgeoises, ? ! un anesthésiant, qui rassure les « bonnes âmes » qui peuvent toujours se convaincre que nos démocraties vont de l’avant ; mais plus particulièrement aujourd’hui elle est une imposture qui justifie la répression, la psychiatrisation de ceux qui osent encore se révolter ou tout simplement qui ne rentrent pas dans le moule, et s’agissant « des nouveaux droits de l’enfant » on met en place les nouveaux tribunaux de l’Inquisition pour surveiller et punir tous les « déviants », les pédophiles, en leur laissant entendre que c’est pour leur bien, pour la juste expiation de leur « péché ».

La délation et l’aveu ? Une pratique courante du temps de l’Inquisition ! Une « spécialité » des dictatures mise en place dans nos démocraties au nom : « des nouveaux droits de l’enfant »…

« Les droits de l’enfant » ? Une plaisanterie au regard du traitement infligé aux enfants par notre société (incarcération des jeunes délinquants, mise à l’écart et enfermement dans un système éducatif infantilisant…) qui dans un mouvement de balancier revient en arrière, à un XIXème siècle relooké, pour nous imposer ses « valeurs », en nous laissant l’illusion d’être libres

« Les droits de l’homme » ? Une blague pour ceux qui s’en moquent comme de leur première chemise , comme, par exemple, Israël qui s’assied avec toute la désinvolture, qui sied à un peuple élu par Yahvé , sur toutes les résolutions de l’ONU ; un acquis pour les USA et bien d’autres pays occidentaux qui les gèrent comme leur fonds de commerce ; une sinistre farce tout particulièrement pour ceux qui en sont les victimes : les Irakiens, les Serbes… et bien d’autres populations qui sont clochardisées, exploitées et crèvent dans les pays de l’Est, victimes de la propagande de l’Ouest et de l’exportation des « droits de l’homme à la sauce américaine et capitaliste».

Au nom des « droits de l’homme » , sont souvent dévoués par anathème au Dieu Suprême, (extermination au sens biblique du terme) les infidèles qui ne reconnaissent pas Loi du Père qui ne se soumettent pas à notre système de valeurs ; hier les Indiens les Vietnamiens et tous les « révoltés » dans nos colonies, aujourd’hui les « terroristes » palestiniens et autres qui persistent dans le Péché contre l’Esprit Saint et ne reconnaissent pas l’éminence des nations civilisées, des « élus » du Tout Puissant!

Le pardon sera accordé à celui qui se repent … il ne purgera qu’une juste peine…et il pourra jouir des bienfaits de la Loi…

Quelques considérations écrites, après le soir du 24 mars quand tout a commencé Depuis quelques mois les médias nous bourraient le crâne avec leurs vibrants appels : « Arrêtez Milosevic ! » et leurs discours indignés sur : « l’épuration ethnique au Kosovo préparée et mise en place par Milosevic » dernier cacique communiste, « dictateur criminel » bien que démocratiquement élu comme président de la Yougoslavie, et nous bassinaient avec leurs appels aux armes pour « sauver les Kosovars albanais » menacés par les milices serbes…La parodie de réconciliation, sous la houlette de Madeleine Albright, secrétaire d’Etat US aux affaires étrangères et des ses comparses occidentaux qui avaient accepté donner un strapontin à une Russie priée de jouer, pour faire plus vrai, plus sérieux, son rôle d’avocat désigné d’office auprès de Milosevic, ayant échoué à la Conférence de Rambouillet, l’OTAN s’est lancée dans sa mission sacrée de gendarme du monde, de gardien des valeurs morales, en envoyant un déluge de feu purificateur sur la Serbie et le Kosovo. En ce soir du 24 mars, l’annonce triomphale par nos médias des « frappes aériennes », tant attendues et souhaitées, par la quasi totalité des éditorialistes de la presse qui appelaient de leurs vœux les plus chers une intervention de l’OTAN pour :« punir Milosevic, faire entendre raison aux Serbes et sauver le Kosovo… », a provoqué en nous une rage impuissante face à ce monde occidental engoncé dans son humanitarisme post colonial qui comme jadis se permet de ravager les terres et semer la mort en toute bonne conscience et avec l’assentiment d’une opinion publique endoctrinée et donc rendue docile et imbécile…Heureusement que ce soir là, à « La Filature » de Mulhouse, nous nous sommes sentis réconciliés avec l’homme occidental en écoutant : « Black and White », un hommage fabuleux à la vie, un adieu affectueux de Heiner Goebbels à son ami et complice Heiner Müller emporté par la mort…En ces premiers jours de l’intervention criminelle de l’OTAN, qui nous rappelle ce sinistre feu d’artifice appelé « Tempête du désert » du mois de janvier 91, nous voyons avancer le rouleau compresseur d’une propagande bien orchestrée au rythme des sorties aériennes qu’on nous dit efficace : « les cibles militaires sont atteintes les unes après les autres » et qu’on nous promet de courte durée : « la destruction du complexe militaro - industriel serbe doit entraîner, sous quelques jours, la reddition, sans conditions, de Milosevic ».Ce genre de déclarations nous rajeunit de quarante ans, où pendant la guerre d’Algérie on nous parlait d’une victoire toute proche des armées françaises, du dernier quart d’heure pour rétablir l’ordre républicain. A vingt ans, déjà, j’avais des doutes, on sait comment cela s’est terminé, et aujourd’hui , à plus de soixante ans, je sais qu’on nous ment, qu’on nous bourre le moue.

Je cherche désespérément des « amis politiques » qui partagent mon indignation, mes doutes, mes certitudes même, qu’on est entrain de nous monter un bateau ; ils sont rares, parce que, pour la plupart, ils croient , même s’ils émettent quelques réserves sur des points de détails, ce que les médias nous racontent et sont persuadés qu’une menace sérieuse et grave pesait sur les Kosovars albanais .S’ils admettent que les médias exagèrent, ils ne croient guère , comme je le pense, que les charniers montrés à la télé ne sont qu’une réplique de celui de Timisoara , des mises en scène organisées par l’UCK que les journalistes, de plus en plus parfaitement rodés à jouer sur les cordes sensibles propres à émouvoir le bon peuple, à scruter tous les événements qui servent la défense et l’illustration des « bonnes causes », se laissent souvent piéger par leurs informateurs. Dans le déclenchement de la guerre au Kosovo, il nous apparaît qu’ils ont rempli, en toute bonne conscience la fonction que la société, les pouvoirs en place attendent d’eux : justifier, sanctifier même, les crimes commis par nos démocraties .

Au cours de ces premiers jours de bombardements démentiels, la quasi totalité de nos journalistes ne soupçonnent pas, du moins ils taisent leurs soupçons, qu’il s’agit d’une intervention au seul profit de l’UCK (l’armée de libération du Kosovo soutenue par le gouvernement américain) et de la volonté US de couper l’herbe sous les pieds d’un Rugovar, pacifiste, qui était prêt à négocier avec Milosevic.

Dans ces campagnes de propagande, reportages photos à l’appui, les « Reporters Sans Frontières », les « nouveaux scouts »de l’information spectacle au services de la « bonnes cause » ; c’est à dire des droits de l’homme à la sauce américaine ; nous ont donné dans leurs campagnes de presse contre Milosevic la mesure de leur inféodation , l’imbécillité de leur slogan : « Milosevic=Hitler » se passe de commentaire.

Dans ces premiers jours, l’action de l’OTAN, abondamment commentée par la presse et la télévision, passe, aux yeux du bon peuple de France, pour un « mal nécessaire » , et trouve sa justification dans les « exactions criminelles des milices serbes au Kosovo » que d’aucuns désignent comme « une purification ethnique systématique organisée par Milosevic ». Dans cette logique les bombardements massifs de la Serbie et du Kosovo sont , en ces premiers jours des frappes aériennes, auréolés de toutes les vertus d’une « nécessaire ingérence humanitaire » à laquelle 75% des Français, selon les sondages, feraient chorus

« Il faut arrêter Milosevic ! » Depuis quelques mois, les susnommés journaux, et certaines organisations humanitaires, larbins en tout genre de l’idéologie dominante nous ont bourré le mou avec les « agissements criminels » de Milosevic en Yougoslavie dans la province du Kosovo, dénoncé ce second « Hitler », et décrété, qu’au nom de la défense de nos valeurs , « Il faut arrêter Milosevic » !, il faut contraindre par la force, si nécessaire, la Serbie à accorder , (ce que nous refusons à la Corse), le droit à l’autodétermination. Pour tous ces bons apôtres il faut accorder l’indépendance au Kosovo qui fait pourtant partie intégrante de la Yougoslavie, du moins de ce qui reste après sont démantèlement programmé et soutenu par certaines puissances occidentales, dont l’Allemagne !

Quand après des négociations bidon à Rambouillet, l’OTAN s’est enfin décidée à « frapper » Milosevic, pour lui administrer une leçon et « sauver les Kosovars d’une purification ethnique programmée », nos journaux ont été à la hauteur de l’Evénement du siècle (sic) et se sont réjouis tous en chœur, de cette première Guerre Sainte (sic) menée au nom de « la défense des droits de l’homme et de nos valeurs de civilisation »…..

Tous ces ardents hérauts du « Nouvel Ordre Mondial » tels que Jean-Marie Colombani , directeur du journal : « Le Monde » ou vieux humanistes aux affinités sélectives du genre Jean Daniel, directeur de l’hebdomadaire : « le nouvel Observateur » , auxquels se sont adjoints, occasionnellement, quelques autres «moralisateurs » du genre Philippe Val , éditorialiste à « Charlie Hebdo » et Bernard Langlois, directeur de « Politis » , tous ces « braves gens » qui ont en commun, au delà de quelques divergences, d’être tous de grands promoteurs de notre « Idéal démocratique », des défenseurs des « Droits de l’homme », et, d’être surtout des anticommunistes notoires… eux et bien d’autres ont approuvé l’opération « Force Alliée » . Chacun, à sa façon, a fait de son mieux, comme toujours en pareille circonstance, pour nous faire avaler les prétextes, les mensonges que les pouvoirs en place utilisent pour justifier leurs actions criminelles…Aujourd’hui, on nous fait croire qu’il s’agit d’une « nouveauté », d’une première intervention musclée à caractère humanitaire qui met en cause la souveraineté d’un Etat reconnu comme tel par l’ONU. S’il est bien vrai que depuis deux siècles, depuis la naissance de notre République qui s’est toujours targuée d’être le grand promoteur de la « Déclaration Universelle de Droits de l’Homme » , toutes les guerres, tout particulièrement les guerres coloniales, ont toujours été justifiées par la nécessité de défendre nos intérêts nationaux qui se confondaient avec la mission civilisatrice d’une France soucieuse d’engager la « lutte contre la barbarie»

.Si le droit d’ingérence a guidé toutes les entreprises coloniales, la défense des nos intérêts a été toujours mise en avant dans la quasi totalité des guerres, c’est donc bien avec « le droit d’ingérence humanitaire » dans « l’intervention au Kosovo » nous franchissons l’ultime seuil de la propagande puisqu’on nous fait croire que « l’action engagée est complètement désintéressée » (sic).

Remarque

Tout le monde, mis à part quelques « dissidents » à qui les médias donnent de temps à autre la parole, s’accorde sur les « grands problèmes » posés par notre société, la plupart du temps les divergences ne sont plus que des divergences d’interprétation qu’on monte en épingle, et il y a bien longtemps que la contestation radicale, la révolution a été mise dans les poubelles de l’histoire, et classée par nos psychiatres officiels comme une manifestation d’un délire paranoïaque. Il est bien loin le temps où, stimulés par nos maîtres à penser, nous rêvions de changer le monde, nous croyions que la fin du capitalisme et de son ordre moral hypocrite et liberticide étaient toute proches, et combien sont-ils tous ces anciens contestataires des années soixante dix qui étaient à nos côtés, et qui aujourd’hui sont des « repentis » ou sont tout simplement morts dans la désespérance….Aujourd’hui, les foules sont convoquées pour exprimer leurs indignations face à toute entorse de l’ordre moral, pire encore, toute personne sensée, se doit de condamner le « terrorisme », de dénoncer les « crimes » du communisme et vanter les mérites, malgré quelques disfonctionnements regrettables, de nos démocraties occidentales, et au nom des nouvelles libertés de l’enfant la pédophilie devient un crime. Toutes ces campagnes de presse anti communistes et moralisantes, cette promotion tous azimuts des œuvres caritatives ont , pour nous, une odeur rance, elles nous rappellent ce que nous avons pu lire sur la propagande de Vichy vantant les valeurs morales : Travail, Famille, Patrie ; aujourd’hui la « Patrie » s’étant perdue en cours de route a été remplacée par la Grande Communauté du Capitalisme Mondial que sont l’Europe et les USA chargés du bien commun de toutes les nations de la terre. ! Retour en arrière : les médias face aux « grands événements » de ces dix dernières années, suite de notre réflexion…. La chute du « mur » et ses conséquencesDepuis une dizaine d’années, il est de bon ton de se féliciter des progrès réalisés par la liberté de la presse, les directeurs des organes de presse vantent la modernisation de leur instrument et l’abondance des « matériaux » qui tous les jours atterrissent dans leur salle de rédaction pour y être traités par des journalistes compétents et soucieux d’informer le public. Mais force nous est de constater, à travers l’analyse des comportements des médias, donc des journalistes, face à certains événements cruciaux et éminemment symboliques tels que : la Chute du Mur de Berlin, la Guerre du Golfe, les Accords d’Oslo, la délinquance juvénile et la pédophilie, la mondialisation, et enfin la Guerre au Kosovo, si tous ne chantent pas exactement la même chanson, les musiques s’accordent pour louer la bonne volonté des journalistes et les fausses notes ( les informations tronquées ou erronées) font parties du jeu d’une information soi-disant toujours plus soucieuse de coller à l’événement. Il nous souvient que toute la presse s’est manifestée avec éclat dans une célébration quasi délirante de cet « événement » que fut en 1989, la « Chute du Mur de Berlin ». Cet « épisode » nous avait laissé perplexe et nous ne sommes , à aucun moment, arrivés à partager l’enthousiasme de la plupart des gens, bien plus cette collusion entre les marchands de soupe de l’idéologie dominante, de la démocratie bourgeoise, et le « naïfs » contestataires qui manifestaient à Dresde et à Berlin ne nous plaisait guère ; à cette époque, nous craignions déjà, ce qui est avéré aujourd’hui, que la « libération des pays de l’Est » pouvait bien engendrer un asservissement plus terrible des populations de ces pays parce que plus insidieux encore que celui dont ils étaient présentement les victimes. Avec beaucoup d’humour, Frank Castorf, directeur de la « Volksbühne », résume bien la situation présente : « Nike Run Grey Gymnastique Femmes Chaussures Txt Pour Air Mtlc Nvy De Prm Armory Cool Huarache Freiheit macht arm », c’est à dire qu’aujourd’hui, pour ce qui le concerne directement, la « Volksbühne » est à priori libre du choix dans la programmation des pièces mais les subventions de l’Etat sont mesurés à l’aune d’une gestion, souvent, plus contraignante que celle qui existait en Allemagne de l’Est, l’oblige à des restructurations (diminution drastique du personnel) à un certain alignement du prix des places avec les autres théâtres allemands et plus , il veut dire que l’introduction de l’économie de marché laisse sur le carreaux des centaines de milliers d’Allemands de l ‘Ex R.D.A… et que dire de l’envahissement des pays de l’Est par le capitalisme qui impose sa loi d’airain en payant grassement ses laquais chargés de conduire les peuples dans les enfers de la démocratie en leur promettant pour demain le Paradis !La « Chute du mur de Berlin », se présente pour nos Grands Prêtre des Droits de l’Homme comme l’événement fondateur de nos « certitudes » d’être les meilleurs, elle est devenue révélatrice de la mise en bière du communisme, de la marche en avant triomphante de la démocratie bourgeoise qui prêche la liberté , donne aux gens le sentiment d’être libres et de penser par eux-mêmes ; mais elle pratique, à travers un système de propagande bien élaboré l’oppression, l’uniformisation en laissant aux individus l’illusion de la liberté et de la multiplicité des possibles. Sous les gravats du « mur » les foules télés guidées par la propagande capitaliste de la « Voix du Monde Libre » ont enterré le communisme et érigé un monument la gloire de nos démocraties dont elles sont aujourd’hui les victimes. Ces mouvements de fonds médiatiques se sont réitérés régulièrement dans des situations, sans doute, bien diverses mais fondamentalement significatives. Sans vouloir en faire un inventaire exhaustif nous nous contenterons d'en citer que quelques uns des événements plus marquants de ces dix dernières années… Immédiatement après la Chute du Mur de Berlin nous avons eu droit à la célébration de la chute du régime communiste en Roumanie. Avec une complaisance gourmande on nous fait voir à la télé les richesses accumulées par la famille Ceausescu et personne ne relève le fait, qu’elles sont bien dérisoires et futiles à côtés de celles que n’importe lequel PDG d’une grande entreprise peut accumuler, en toute légalité, dans nos pays capitalistes. Le massacre de Timisoara devait illustrer la cruauté des époux Ceausescu, de ces dirigeants communistes honnis par le peuple roumain ; un montage photographique fut le clou de cette mise en scène destinée à nous faire frémir d’horreur face aux crimes et à la malfaisance de ce couple infernal dont le « procès » et l’exécution furent complaisamment diffusés sur nos antennes Il est intéressant de constater qu’un an après, nos médias ont reconnu qu’elles se sont laissées piéger par un montage photos réalisés par des gitans roumains, mais ce qu’elles ont omis de nous dire, que ce montage avait été acheté par un journaliste de TF1 qui a voulu les passer aux informations malgré les protestations véhémentes du directeur de la clinique de Timisoara et des responsables politiques venus pour dénoncer la supercherie ; les autres journalistes pour ne pas être en reste, par solidarité avec leur collègue de TF 1, ont transmis cette fausse information qui cadrait tellement bien avec leur discours sur les « horreurs du régime communiste roumain », un régime qu’ils avaient encensé quelques années auparavant pour son « esprit d’ouverture ». « Tempête du désert »En janvier 91, la Guerre du Golfe, joliment appelée « Tempête du Désert »avait suscité, comme il se doit, l’approbation quasi unanime, seul J.P. Chevènement, ministre des armées, en désaccord avec une participation de la France à cette guerre, avait donné sa démission ; il fut épinglé par nos médias persuadés que Saddam Hussein méritait bien « une bonne leçon » et que l’aube d’un nouvel « Ordre Moral Mondial » se levait en Orient ! N’avait-on pas tout tenté pour faire revenir à la raison Saddam Hussein, ce dictateur à qui il fallait administrer une correction exemplaire et faire payer la facture de ses forfaits, Tous nos journalistes semblaient avoir oublié qu’il fut pendant de longues années, l’enfant chéri des occidentaux, le rempart efficace face à l’invasion de l’Islamisme venu d’Iran. Seuls quelques uns, tout en condamnant Saddam Hussein, se posaient la question de savoir si on avait tout fait pour éviter la guerre ! Dans cette guerre présentée comme un game war , on nous faisait voir, admirer, reportages photos à l’appui, la précision des frappes des missiles. Et entre deux séances de reportages sur les exploits de cette technologie ( faits d’arme commentés par de doctes généraux en retraite) qui devait inaugurer le nouveau temps des guerres où des missiles « intelligents » n’atteignaient que des cibles militaires et des infrastructures industrielles, comme les puits de pétrole et les grands axe de communications, nos médias nous rendait sensibles à l’angoisse des Israéliens victimes des quelques Scuds irakiens qui avaient miraculeusement échappés à la barrière de protection des Alliés, et on insistait lourdement sur le sang froid d’une Tsahal qui se tenait à l’écart du conflit, par contre on nous montrait une population palestinienne soutenant Saddam Hussein , et caressant le rêve insensé qu’ils allaient retrouver, après cette guerre, un peu de leur dignité !Le doute a pu s’installer chez certains journalistes quand à travers les images fournies par la télévision irakienne on nous a montré des abris civils atteints de plein fouet par les missiles, mais la grande masse des reporters nous mettaient en garde contre « la propagande irakienne , un comportement propre à toutes les dictatures. ». Parmi ceux qui n’étaient pas acquis au bien fondé de la guerre, ils ont émis quelques réserves, et même quelques manifestations contre la guerre du Golfe ont pu avoir lieu avec la désapprobation compassée de nos vénérables humanistes du genre Jean « Tempête du Désert » n’atteindra pas les buts que nous avaient fait miroiter nos «nouveaux philosophes » sémillants du genre Glucksmann et B.H.L et des « penseurs » , émules des premiers du genre Bruckmann et Finkelkraut qui tiennent le haut du pavé médiatique, et des jeunes universitaires experts en sciences sociales et politiques qui nous promettaient l’Avènement d’un Nouvel Ordre Mondial, et le règlement global des problèmes au Proche Orient. La guerre finie, la quasi totalités de nos journalistes se sont, une fois de plus, payés le luxe de faire leur acte de contrition, mieux vaut tard que jamais, mais en attendant ils ont bien apportés leur contribution à l’extension de l’Impérialisme US et aux affaires juteuses des entreprises capitalistes chargées de la « reconstruction ». Ces Messieurs ont pu reconnaître qu’ils se sont laissés piégés par la propagande des armées , et nous avons eu droit à quelques reportages sur les ravages de la guerre et le contrôle de l’information dont ces « malheureux » se disaient avoir été les « victimes ». Evidemment leurs silences complices, voire leur participation à la propagande US ne ressuscitera pas les morts, mais profitera aux « rats », qui répandent la peste blanche avec la complicité des médias. Car ce qui nous paraît plus grave, et nous démontre la servilité festive de nos médias, et surtout de nos dirigeants politiques, des clowns à la botte des USA, c’est qu’aujourd’hui encore , le voile du silence n’est que pudiquement levé de temps à autre par quelques articles de protestations contre un embargo inique et des bombardements anglo-américains qui depuis dix ans ont fait des centaines de milliers de morts en Irak . La mondialisation, provoque bien quelques grincements de dents dans les marges, mais nos médias y voient, malgré quelques grippages dans sa mise en place, un progrès pour l’humanité toute entière et dénoncent tout ceux qui par « conservatisme » s’attachent à la sauvegarde des droits acquis , et appellent de leurs vœux une « société nouvelle» qui balaiera les « archaïsmes » hérités d’un socialisme à mettre définitivement dans les poubelles de l’histoire puisque le communisme a échoué et nous a même donné la preuve de sa nocivité ; le capitalisme à visage humain est appelé à faire ses preuves avec la collaboration lucide et enthousiaste de tous les hommes de bonne volonté….

Quand, en ce début de l’an 2000, un « farfelu », comme José Bové, pousse, avec un certain succès, sa chanson contre la mondialisation dont nos journalistes se font les avocats ; nos médias en font une vedette, cela leur donne bonne conscience et démontre qu’il est toujours possible de faire entendre la différence, mais leur façon d’encadrer, de folkloriser ce début de « contestation », signifie bien que nous sommes encore assez loin, mis à part quelques publications, d’une réflexion sur les ravages de la mondialisation ; et encore tout récemment les nouvelles règles imposées par la CEE aux producteurs qui vendent leurs produits sur les marchés ne suscitent guère une levée de boucliers médiatique mais s’intègre dans l’information comme un fait divers parmi d’autres.

Stratégies de l’information Réduire l’information en une succession de « faits divers », une stratégie efficace des médias pour annihiler toute réflexion politique approfondie et une vision critique des événements… Même les journalistes du très sérieux mensuel : « LE MONDE diplomatique » se laissent parfois piéger, comme par exemple au début de la guerre du Kosovo, ils nous parlaient comme tout le monde d’un plan concerté d’une réduction de la population albanaise au Kosovo, le fameux plan « Fer à cheval » qui s’avère être un document fabriqué par la CIA…La dénonciation par les médias des « Accords d’Oslo » comme une capitulation d’Arafat reste encore à écrire, même les plus lucides, ceux qui commencent à douter ne se prononcent pas avec clarté, preuve d’un réel déficit, s’agissant de l’Etat d’Israël, d’une analyse politique. Quant à la remise en cause de la décision de l’ONU dans la création de l’Etat d’Israël et du plan de partage de la Palestine il faudra , sans doute, attendre encore bien longtemps ; ce sera le jour où l’on se rendra compte, ce qui nous a toujours paru être la seule solution juste et préconisée en son temps par la « Charte de l’OLP » dénoncée par tous nos médias : « la création d’un seul Etat, laïque et démocratique sur la terre de la Palestine !
L’anticommunisme a le vent en poupe, les droits de l’homme à la sauce américaine font recette

Il en résulte que, les pouvoirs politiques de nos démocraties libérales, coincés dans leur fonction de « pouvoirs fantoches » au service des intérêts bien compris du capitalisme, apparaissent dans les médias comme des « réalistes » qui se soumettent aux impératifs d’une inéluctable mondialisation, et sont priés par tous nos grands plumitifs médiatiques, ( ces « valets » qui se prennent pour des « maîtres ») , d’être les promoteurs de « l’émancipation des peuples vivant sous le joug des dictatures communistes », de dénoncer à chacun de leur déplacements dans les pays « communistes » les entorses aux « droits de l’homme », d’être les commis voyageurs des intérêts des « forces vives » de la nation, les entreprises capitalistes….

Dès qu’un chef d’Etat « occidental » se pointe dans un pays « communiste », ou reçoit l’un de ses dirigeants, il ne rate jamais l’occasion, entre les différentes négociations de contrats commerciaux juteux et avantageux pour nos entreprises, de faire sa pub pour « le respect des droits de l’homme », une bien sinistre farce quand on sait que ces contrats avalisent l’exploitation capitaliste de l’homme par l’homme dans des opérations de sous-traitance iniques et souvent catastrophiques pour le développement économique de ces pays, et que les fameuses « aides » apportées à ces pays sont mortifères ! Nvy Prm Femmes Cool De Huarache Mtlc Run Grey Air Chaussures Nike Gymnastique Txt Armory Pour « Le Nouvel Ordre Mondial » Depuis quelques années, toutes les « âmes vertueuses » : hommes politiques de tous bords, philosophes et intellectuels en tout genre qui ont pignon sur rue mettent leurs espoirs dans le « Nouvel Ordre Mondial » inauguré, selon eux, solennellement par « La Tempête du Désert » . Ils absolvent l’armée US et ses « valets » occidentaux de tous les crimes commis contre le peuple irakien dans toutes les opérations de guerre et de blocus alimentaires engagées depuis janvier 91 avec la bénédiction des instances internationales. Ils dénoncent les « actes de terrorisme » des Palestiniens,. Alors que les bombardements israéliens sur le Liban et la poursuite de la colonisation en Cisjordanie ne sont que des entorses aux « accords », inévitables et même justifiées par le besoin de sécurité d’Israël.

Les dictateurs mis en place par les pays capitalistes en Afrique, en Asie et surtout en Amérique latine, bénéficient, encore aujourd’hui, d’une certaine complaisance de la presse « bourgeoise » qui ne les critique que quand leurs forfaits sont trop voyants ou quand ils sont tombés en disgrâce.

Il est aussi fort « amusant » de constater que nos journaux dénoncent la mafia qui s’installe dans les pays de l’Est, ils accusent les dirigeants de ces pays d’en être les promoteurs, alors qu’ils ne sont, en fait, que les « valets » des puissances capitalistes occidentales qui les ont mis en place . Ces dirigeants collaborent avec leurs « bienfaiteurs » qui , en échange de leurs « services » rendus , achètent pour quelques dollars terres et entreprises envoyées à la casse, importent au prix fort leurs « babioles », imposent leurs lois du marché comme aux pays sous-développés, pillent les richesses de ces pays au prétexte de les « moderniser » et de leur apporter tous les « bienfaits » de notre civilisation merdique.

La famille d’Eltsine a, sans doute ramassé un bon pactole, mais on oublie qu’Eltsine fut, il n’y a pas si longtemps considéré comme le champion de la « démocratisation », l’exécuteur testamentaire des forces réactionnaires de l’Occident , le grand liquidateur de la « perestroïka » initiée par Gorbatchev dès 1985…

Aujourd’hui le torchon brûle en Russie… A qui fait-on porter le chapeau de la paupérisation, de la clochardisation de ce grand pays ? De toute évidence, aux dirigeants russes « incapables » de suivre avec « intelligence » les voies royales de la démocratisation tracée par l’Occident, et au peuple russe trop profondément marqué par le communisme, par l’absence de cet esprit d’initiative qui fait merveille dans nos démocraties et porte ses promesses de bonnes vendanges dans une Pologne qui a su résister au totalitarisme communiste et rester un pays « libre », proche de nous…

Qui rendra-t-on responsable des soubresauts des intégrismes musulmans dans les pays du Caucase qui sont alimentés par des intérêts pétroliers occidentaux ? Pas ceux qui en sont à l’origine de toute cette merde, les « puissances de l’argent » qui, aujourd’hui, font et défont les pouvoirs politiques, mais au « pouvoir russe » qui se conduit en mauvais élève et tarde à assurer une relève avec des gens moins compromis et plus dociles.

Mais il se pourrait bien que le peuple russe humilié déjoue les calculs des occidentaux et choisisse, lors des prochaines élections, un président peu conforme à nos vœux, et retombe, malheureusement pour nous, dans les ornières d’une dictature…

Quand, tous nos doctes imbéciles cesseront-ils de nous rabattre les oreilles avec leurs conneries, quand arrêteront-ils de nous faire croire que le FMI est une œuvre de charité qui vient en aide à la Russie, entretient, par exemple la famille Eltsine et autres dirigeants « pourris » avec nos sous, alors que le FMI est une banque mondiale qui rackette la Russie et se fait rembourser ses prêts avec des intérêts conséquents… ?

1ère EPITRE AUX JOURNAUX « BIEN PENSANTS » QUI SE DISENT DE GAUCHE ET OUVERTS AUX PROBLEMES DE NOTRE TEMPS… PREAMBULE Aujourd’hui nous sommes comme piégés dans ce monde de « curés » qui nous font la morale en dénonçant tout acte de résistance comme un « acte délictueux » , qui chantent les louanges de nos « démocraties » et vantent les bienfaits des « libertés nouvelles » et dévouent par anathèmes « les droits acquis » de l’idéologie dominante qui les honore avec ses pourboires, parfois bien juteux, sous formes d’encarts publicitaires. PREMIERE ADRESSE

Vous qui vous targuez d’être les « chevilles ouvrières de notre démocratie, les éminents représentants d’une presse « libre et indépendante des pouvoirs en place », vos campagnes de propagande d’abord résolument anti Milosevic sur le thème : « Arrêtez Milosevic », glissent insidieusement, alors que vos supputations profondément débiles ont fait long feu, sur la pente savonneuse d’une campagne anti Serbe raciste et stupide à laquelle sont convoqués les journalistes de haut rang et la fine fleur des intellectuels, experts en tout genre, une cohorte qui en dit long sur la misère et la vacuité de la pensée de ceux qui ont pignon sur rue. Pour ces Messieurs au service de l’élucidation du mystère de cette inattendue résistance des Serbes ! ? le diagnostic coule de source…..

La propagande est au poste de commande à Belgrade…

Selon l’immense majorité de vos patentés commentateurs : ces Serbes qui « défient » les bombes en organisant des concerts rocks, ces Serbes qui au lieu de réfléchir et de plier genoux face à tous ces « avertissement du ciel » à leur ouvrir les yeux sur l’immensité de leurs crimes, ces Serbes sourds à tous les appels tombés du ciel qui les exhortent à sortir de « l’abîme », à renoncer à Satan à ses pompes et à ses œuvres en chassant Milosevic et en accueillant les bras ouverts les soldats de la Paix, tous ces Serbes qui s’insurgent contre les « frappes aériennes » et dénoncent la barbarie de l’OTAN qui vise ses cibles en fonction d’une stratégie de destruction graduée et se prépare à une intensification des « frappes », dans les jours à venir, pour atteindre ses objectifs : la destruction totale de toute l’infrastructure industrielle et économique de la Serbie et du Kosovo, sont saisis, pour la quasi totalité de vos commentateurs par des délires paranoïaques et sous l’influence de la propagande de Milosevic , puisqu’ils sont dans l’incapacité de comprendre que l’opération « Force Alliée » ne vise pas le peuple serbe et n’a qu’un seul but les remettre sur le bon chemin.

DEUXIEME ADRESSE

Nvy Txt Air Mtlc Femmes Nike Huarache Chaussures Armory Cool Grey De Run Gymnastique Prm Pour Messieurs les journalistes, imbéciles heureux en tout genre, doctes universitaires, maîtres de conférences en sciences sociales, politiques ou économiques qui tenez le haut du pavé et noircissez à longueur de temps vos colonnes , vous êtes convaincus et voudriez nous persuader que les Serbes sont aveuglés par une propagande anti-américaine et anti-occidentale qui leur laisse entendre, avec les projections du film « Le Dictateur » de Charlie Chaplin, que l’angélique play-boy, William Clinton aurait bien quelques ressemblances avec Hitler, et surtout donne avec « Apocalypse Now » une image de la barbarie US qui s’inscrit dans un passé dont les USA ont fait leur auto critique .

Pour vous tous, « cœurs purs , pauvres en esprit, affamés et assoiffés de justice, artisans de la paix », hommes de « bonne foi » scandalisés par tous ceux qui ne partagent pas vos « Certitudes » et refusent de se soumettre aux « Saintes Ecritures », aux « Vérités éternelles » des Evangiles révélées par le Fils et fécondées par l’Esprit-Saint, et dont vous êtes les « Dépositaires », pour vous Messieurs les juges intègres ce « Refus » des Serbes à ne pas reconnaître l’Immensité de leur Péché, un péché contre « l’Esprit », cette Obstination à ne pas faire acte de repentir, marque bien le comble de la filouterie des dirigeants serbes, démontre les effets pervers de la diabolique propagande de Milosevic, et font que les Serbes, « victimes de la propagande communiste», sont devenus un peuple à la nuque raide

Que faire pour « libérer » les Serbes ? ?

Pour libérer les Serbes de cette emprise « satanique » de la propagande, les stratèges de l’OTAN, qui font preuve d’une inventivité époustouflante dans la graduation de leurs expéditions punitives, ont trouvé une solution « radicale » : bombarder la télévision serbe et inonder la Yougoslavie avec des « appels à la paix des braves ». Certains d’entre vous auront été, peut – être choqués par la brutalité de la procédure , mais au fond quel soulagement pour vous que de savoir que les Serbes pourront enfin entendre que la « Voix du Monde Libre » et comprendre le « message » de l’OTAN venu des Cieux « Les albanais du Kosovo victimes d’un génocide »

Permettez-nous de vous faire remarquer quand même, que ces exactions criminelles attribuées aux Serbes sont malheureusement des pratiques courantes dans toutes les guerres civiles, et sont à mon sens, largement provoquées par les bombardements de l’OTAN ; mais ces réactions criminelles, sans aucun doute, élevées par vos soins au rang de « crimes contre l’humanité » que les organisations humanitaires internationales comptabiliseront en passant à profit et perte les victimes des bombardements de l’OTAN, et surtout en fermant les yeux sur les exactions criminelles de l’UCK, Armée de libération du Kosovo enfantée et entretenue par les USA. Vous « diabolisez » les Serbes et sanctifiez cette racaille qui n’attend qu’une chose, procéder à une vraie purification ethnique, que le moment venue vous justifierez, sans doute, au nom d’un juste retour du bâton, au nom d’une « vengeance moralement condamnable » mais « humainement compréhensible »

Vous nous bassinez depuis bientôt dix ans avec le slogan : « Milosevic = Hitler » il est amusant de noter que les Serbes vous renvoient l’ascenseur ! Et permettez – moi de vous faire remarquer que le bilan des victimes de la volonté d’hégémonie criminelle des USA est autrement plus lourd que celui des frasques et rodomontades imbéciles de Milosevic.

Prm Pour Nvy Air Run Armory Grey Txt Femmes Mtlc Cool Chaussures Gymnastique De Nike Huarache Face aux bombardements de l’OTAN, le défi des Serbes….

Il faut avoir une sacrée dose de lucidité mentale et de cynisme pour se désigner aux yeux du monde comme des « cibles » et oser défier l’arrogance meurtrière des USA et de leurs « valets » en se défoulant dans des concerts rock ou en regardant des films aussi symboliques de l’Occident que : « Apocalypse now » et « Le Dictateur » . Il se pourrait que le moral des Serbes faiblisse sous l’avalanche des bombes et de la propagande US via la C.I.A, mais, à nos yeux, le désastre humanitaire , économique engendré par les bombardements démentiels de l’OTAN est un crime contre l’humanité sur lequel on jette le voile pudique du silence….

Eloge de la servilité…. par…nos « maîtres à penser » !

Tous ces « valets » qui se prennent pour des maîtres à penser qui dénoncent l’anti américanisme des quelques rares intellectuels qui pensent encore et ne bénissent pas les bienfaits de leur « Maître », nouveau maître du monde, qui nous affligent de leurs discours creux et complètement déconnectés de cette réalité criminelle des pouvoirs en place dans nos « démocraties » qui se revêtent de la toge du « bon droit et de l’ordre moral » pour justifier leurs crimes contre l’humanité et enfilent parfois la « salopette du réalisme et de la modernité » pour faire avaler à un peuple imbécile les mesures iniques prises au profit d’un capitalisme prédateur et dominateur.

En tout cas, les Pascal Bruckner, B.H.L. et autres serviteurs des « valeurs de l’Occident », (qui ne sont pas les nôtres), érigent la servilité aux dimensions d’un acte libre et considèrent la révolte contre la Loi du Père comme un acte de « terrorisme », une insulte à la dignité de l’homme qui ne peut s’épanouir, selon ces « doctes imbéciles », que dans une relation harmonieuse et consensuelle de « servilité festive »…. EPITRE AUX HUMANISTES DE L’OCCIDENTPREAMBULEVos amis ne sont pas les nôtres,vos ennemis ne sont pas nécessairement nos amis.Vos « valeurs » ne sont pas les nôtres,parce que trop de crimes ont été perpétrés en leur non !La vie est, pour nous, une chose trop précieuse,pour que nous souscrivions à vos éloges de la « guerre juste ».ADRESSE

Vous qui dénoncez les « crimes contre l’humanité » de Milosevic, les opérations de « purification ethnique » menées par les milices serbes au Kosovo pour justifier l’action criminelle entreprise par l’OTAN sous l’égide des USA , vous êtes bien comme les pharisiens, hommes respectueux des lois édictés par le Seigneur et Maître du Monde, l’Oncle SAM, les Grands Prêtres qui justifient tous les crimes contre les « infidèles » que sont à vos yeux : les « terroristes », les communistes, les « dictateurs »…. Bref, tous ceux qui ne partagent pas vos « valeurs » énoncées dans les tables de la Loi au Mont Sinaï reprises par notre très Sainte Mère l’Eglise et remises à jour en 1948 dans la très la Sainte « Déclaration universelle de droits de l’homme » dont l’ONU se sert au gré des besoins de la « Bonne Cause à la sauce américaine » !

Cette marche irrésistible de l’humanisme judéo-chrétien qui pendant des siècles a imposé les « bienfaits de la civilisation » et ses valeurs aux « sauvages » dans les glorieuses entreprises coloniales, est aujourd’hui, selon vous, à son apogée avec le « droit d’ingérence humanitaire » énoncé il y a quelques années pour justifier les « interventions » en Somalie, en Irak, en Bosnie… par le Révérend Père Kouchner et toutes les « saintes âmes » qui veulent étancher leur « soif de justice » en dévouant par anathème les peuples et les individus rebelles !

Aujourd’hui, les spectacles de désolation des cohortes de réfugiés chassés par les Serbes, que quotidiennement nos médias mettent en scène pour alimenter la colère des « justes » contre le « tyran » et faire cracher au bassinet les pauvres imbéciles abusés par les « subtiles » mises en scènes télévisuelles confortent votre bonne votre bonne conscience … Et quand demain, grâce aux bombardements démentiels de l’OTAN, ce qui reste de la Yougoslavie ne sera plus qu’un champ de ruines, vous ne serez guère troublés par le désastre, vous irez, peut-être, verser quelques larmes de compassion, vous ferez au peuple serbe vos condoléances en exigeant des survivants de faire acte de pénitence, de renoncer à Satan et à ses œuvres, de chasser Milosevic et de se mettre sous l’aile protectrice de « l’Ange Exterminator »,le capitalisme US qui leur offrira, sans doute, tous les bienfaits de la servilité « festive » dont vous êtes les messagers ! et reconstruira, avec l’aide financière de toutes les Institutions européennes, le pays pour l’offrir à tous les « bienfaiteurs » de l’humanité qui gèrent les entreprises et libèrent les peuples des entraves du « socialisme » pour les faire entrer dans le giron du capitalisme , « libérateur des énergies »,promoteur de l’esprit d’entreprise, et qui donne sa chance à tous ceux osent tenter l’aventure….à tous ceux qui ont de l’ambition…

La « démocratie » et « la défense des droits de l’homme » sont depuis un demi siècle votre Sainte Bible, depuis ce temps là vous nous gavez de vos discours pour justifier les crimes commis par l’Occident, pour apporter votre soutien à vos maîtres qui purgent le monde de la barbarie incarnée par le communisme , le terrorisme et toute action rebelle aux lois de « nos démocraties » libérales et capitalistes.

BREVES REFLEXIONS SUR LES CRIMES DE L’OCCIDENT

Sans pouvoir dresser une liste exhaustive des crimes dont se sont rendus coupables nos démocraties, plus particulièrement les Etats-Unis d’Amérique, la France et l’Angleterre qui sont le fer de lance de l’opération « Forces Alliées » , nous n’en citerons que quelques uns !

A tout seigneur tout honneur ! Les Etats-Unis se sont fondés sur le génocide des Indiens, ils ont été , jusqu’à des temps récents, officiellement, les champions de la ségrégation raciale, et encore aujourd’hui, un bon tiers de la population ne jouit pas des droits élémentaires dont ils prétendent être les hérauts ! Un dixième de la population profite de la « sollicitude empressée » des Etats de l’Union et croupit dans le prisons pour des motifs souvent futiles !

Les pays du continent américain constituent la chasse gardée des USA, ils font et défont les gouvernements au gré de leurs intérêts. Les pays rebelles, comme le Chili sous Allende, ont été « remis en ordre » par la C.I.A et ses complices, et aujourd’hui seulement, avec une insistance dérisoire et ridicule vous réclamez la mise en jugement de Pinochet alors que vous oubliez d’y mêler le Grand Manitou , Grand Ordonnateur des crimes, de la quasi totalité des crimes guerre commis en Amérique : votre Grand Frère , les Etats-Unis, en l’occurrence Geoges Bush.

D’autres pays comme Cuba qui subissent vos « foudres » et sont dénoncés comme d’implacables dictatures, sont soumis à un blocus inique blocus avec votre approbation ou vos silences complices! Dans ce tableau de chasse, à mettre à l’actif des USA, n’oublions pas la guerre de Corée, celle du Vietnam et plus récemment la « Tempête du Désert » qui se poursuit dans les bombardements quotidiens de l’Irak avec la complicité du chien de garde US, « Tony Blair », et par un embargo qui provoque , bon an mal an , des centaines de milliers de morts d’enfants, sans que cela ne suscite vos ardentes protestations !

De md Bout Salsa Jazz Latine Th Chaussures Samba Talons uk3 Hauts Rond Modernes Tango Jshoe Femmes Sandales Pour Eu33 Our34 Danse Argents6cm Paillettes XExdEq

De l’Angleterre nous retiendrons les expéditions coloniales aux Malouines , quelques opérations de « maintien de l’ordre » dans ses colonies, dans son « Empire » dont elle a su assez habilement se retirer pour mettre en place des dirigeants autochtones complaisants! Dans ces cinquante dernières années, elle semble avoir mené ses actions , mise à part en Irlande, avec une certaine discrétion et une efficacité indéniable !

La France s’est illustrée dans une succession de guerres coloniales, de massacres des « populations indigènes » considérées comme des sous hommes…

Ces conquêtes coloniales menacées par les révoltes ont entraînées dès 1945 en Algérie,et en Madagascar, des massacres des populations civiles qui se chiffrent par dizaines de milliers , ces actes criminels ont été «joyeusement » et en toute bonne conscience poursuivies pendant la guerre d’Indochine et les « opérations de maintien de l’ordre » en Algérie…En cinquante ans le bilan des massacres dépasse largement le million de victimes… Et dire que nous nous faisons passer pour le pays modèle des droits de l’homme…

Conclusion

Que tous ces pays dont les crimes contre l’humanité non seulement ne troublent pas votre bonne conscience mais trouvent grâce à vos yeux aveuglés par votre sens des valeurs, qui ne sont pas les nôtres, s’érigent en justiciers du « Bon Droit et de la Morale » relève tout simplement d’une bien sinistre farce. Vous nous bassinez avec les crimes commis par les régimes « communistes », livres noirs du communisme, philippiques contre l’inhumanité de ces régimes se succèdent à un rythme infernal, une propagande, une campagne publicitaire rend bien dérisoire les quelques égratignures que vous consentez à faire au capitalisme qui s’exprime à travers la démocratie bourgeoise dont vous êtes les hérauts.

POSTSCRIPTUM DECEMBRE

Les derniers rapports de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (l’O.S.C.E) confirment ce que nous nous pensions, ce que nous avons écrit : « Les exécutions sommaires et arbitraires (par les forces serbes) sont devenues un phénomène généralisé avec le début de la campagne aérienne de l’OTAN contre la République fédérale de Yougoslavie dans la nuit du 24 au 25 mars… Jusqu’à cette date, l’attention de forces militaires et paramilitaire yougoslaves et serbes était généralement portée vers les zones du Kosovo où transitaient les forces de l’Armée de libération du Kosovo, et la où l’UCK avait des bases » Bernard Kouchner, représentant spécial des Nations unies au Kosovo qui dénonce la « peur » dans laquelle vivent aujourd’hui les Serbes et les Tziganes du Kosovo, qui se font massacrer par les sbires de l’UCK et fuient le Kosovo par dizaines de milliers. Ce Monsieur persiste dans sa bonne mauvaise foi en relativisant l’épuration ethnique opérée par les Albanais, en déclarant que : « cela n’est plus une question de politique », et ce Monsieur persiste ainsi que la quasi totalité de la presse « bourgeoise », dans l’idée que ces actes de violences n’auraient rien de comparables à « la politique systématique d’apartheid » des Serbes .

Nos journaleux nous font pleurer sur les atrocités russes en Tchétchénie.. Les grandes manœuvres US pour la conquête du pétrole au Caucase qui sont à l’origine de ce désastre sont passés sous silence, et on nous fait croire qu’il ne s’agit que des derniers soubresauts d’un pouvoir aux abois, des vestiges des anciennes pratiques « communistes ». Védrines, ministre des affaires étrangère, appelle la Russie à entrer dans le concert des « nations démocratiques ». Pendant ce temps l’Irak et le Liban sont quotidiennement arrosés par les bombes des justiciers de l’Occident…Peut-être les Russes seraient-ils bien inspirés à suivre l’exemple de l’Occident, larguer des milliers de tonnes de bombes et lancer des centaines de missiles ?

Les Serbes « victimes de la propagande de Milosevic » risquent de crever de froid cet hivers, seuls les « bons Serbes », ceux qui ont choisis d’élire des « démocrates » à la solde des US pourront se chauffer le cul

La désinformation a encore frappé dans « l’affaire » du Kosovo, et frappe, sans doute, encore dans « l’affaire tchétchène »…

Heureusement qu’il y a quelques journalistes qui font leur travail d’information, mais cette race est en voie d’extinction et se « réfugie » dans des revues comme « le Monde diplomatique » qui nous aide, un peu, à ne pas mourir idiot00 Basses De Randonne 0000063402 0483 Grau Gris Women Islande Salewa moon Chaussures YxwFWq

DEBUT AVRIL DE L’AN 2000 L’épuration ethnique par les Serbes ! ? Un poisson d’avril ! !

La campagne de presse pour dénoncer la « purification ethnique systématique organisée par Milosevic » au Kosovo, n’était donc qu’une campagne de propagande orchestrée par les médias pour justifier le déluge de feu qui s’est abattu sur la Yougoslavie.

Les victimes ne sont que de l’ordre de deux mille, aucun massacre collectif des Albanais du Kosovo n’a été découvert par les enquêteurs de l’OSCE, les « charniers » vues à la télé ou dans nos journaux n’ont été qu’une réplique de celui de Timisoara et les « témoignages » recueillis par nos journalistes qu’un sinistre remake que la presse, toujours friande du sensationnel, a activé quand il s’agissait des exactions des Serbes, alors qu’elle minimisait les crimes de guerre prémédités de l’Otan qui visaient intentionnellement la population civile pour l’amener à se débarrasser Milosevic.Si les révélations distillées au compte goutte par nos médias peuvent nous réjouir, force nous est de dénoncer : « Le droit d’ingérence humanitaire » comme une sinistre farce pour justifier les crimes commis par les « Rats » vêtus de la chasuble bleue et blanche, les « Soldats de la Paix », les Grands Prêtres des Droits de l’Homme!Aujourd’hui Bernard Kouchner , docteur ès morale, initiateur des interventions militaires humanitaires en Somalie, grand théoricien et praticien du « Mondial Charity Club », fait des ronds de jambe aux dirigeants l’UCK, compose avec des proxénètes et narcotrafiquants soutenus par la mafia , et surtout, se voile la face devant la vraie épuration ethnique engagée par l’U.C.K .Il se contente de quelques grotesques paroles de consolation et d’une feinte indignation devant les tombes victimes serbes, se rend objectivement complice des flibustiers qui rançonnent et tuent dans les marécages fétides d’un Kosovo exsangue, en se contentant de quelques remontrances désabusées, et surtout, en justifiant leurs crimes au nom d’une Air Pour Femmes Chaussures Grey De Huarache Prm Nvy Armory Gymnastique Cool Mtlc Txt Run Nike « vengeance moralement intolérable mais humainement compréhensible » (sic).La plupart de nos « journaleux » font le dos rond et se cherchent des excuses pour justifier leur campagne propagande, leurs appels aux armes et leurs mensonges caractérisés pendant le déroulement des opérations de l’Otan. Mais « sœur » Françoise Giroud, éditorialiste du « Nouvel Observateur et la cohorte des « intellectuels » pharisiens voués au service des « droits de l’homme à la sauce américaine » célèbrent, à l’instar d’Ismaël Kadaré, (écrivain albanais, ex crapule stalinienne, ex chantre de Enver ), les « nouvelles libertés du peuple kosovars ». Libertés bien dérisoires d’un peuple amputé d’une partie de sa population et soumis au « diktat» de la mafia américano-albanaise , d’un pays transformé en plaque tournante de la drogue et du proxénétisme et promis au destin de grand porte - avions terrestre du Grand Gendarme du Monde.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.